Votre enfant est né prématuré

L’Anecamsp fait une priorité à l’accompagnement précoce des enfants ainsi qu’au soutien rapide des familles. Elle est associée au Collectif Prématurité  lancée le 12 novembre 2012 grâce à l’initiative de la Société Française de Néonatologie et de l’association SOS Prema. De nombreux CAMSP participent activement aux réseaux régionaux de suivi des enfants nés prématurément.

La naissance prématurée d’un enfant, son séjour en néonatalogie sont toujours un bouleversement  pour les  parents quelque soit le terme de la naissance, un évènement traumatique pour l’enfant surtout en contexte de grande prématurité, une entrave à la mise en place paisible des liens précoces, même si les services de néonatalogie ont mis en place des stratégies pour favoriser le lien enfant-parents.
Une des missions des CAMSP est de proposer des consultations de suivi de bébés nés prématurés ou ayant séjourné en réanimation néonatale.

 

enfant prematuré

 

Un travail d’équipe

Le retour à la maison est  bien sur toujours un moment très attendu par les parents qui aspirent à se retrouver tranquilles avec leur enfant. Ils sont simultanément souvent en incertitude concernant son devenir : les pédiatres qui connaissent votre bébé vont vous proposer un suivi régulier soit par le service de néonatalogie, soit par les réseaux de périnatalité, soit au CAMSP selon des critères variables en fonction des territoires.

Les très grands prématurés sont plus volontiers suivis en CAMSP par une équipe pluridisciplinaire, dans une approche globale de l’enfant, en lien avec les partenaires, respectueuse des choix des parents et s’appuyant sur leurs compétences. Sachant que le bébé prématuré a besoin avant tout, comme ses parents, d’une période d’apaisement après l’hospitalisation, sans stimulation intempestive, respectueuse de l’intimité familiale, la priorité est d’offrir

  •  Aux parents : écoute, conseil, apaisement, au travers d’une observation conjointe de l’enfant,
  •  A l’enfant : contenance, adaptations posturales, vigilance autour de l’oralité, de l’alimentation et du sommeil.

Il s’agit d’un travail d’équipe, assuré par des professionnels formés à la clinique du développement, mené avec les parents, en concertation avec les partenaires ( services hospitaliers, réseaux de suivi, PMI, médecin de famille, professionnels de santé,  crèche services sociaux…) sous forme d’interventions de hautes technicités, sans excès, juste suffisantes pour étayer l’enfant dans son organisation sensori-motrice et psychique et apaiser le lien parents-enfant.

Le rôle des CAMSP

Les CAMSP peuvent proposer, en accord avec les familles, des consultations médicales, des consultations conjointes, des actions à domicile, des groupes et vont établir des liens avec les partenaires impliqués dans le suivi. Par ailleurs, au niveau social, l’arrivée d’un bébé né prématuré va bousculer l’organisation familiale, la reprise ou non du travail des mères en particulier ;
l’assistante sociale peut vous aider pour l’accès aux droits, vous renseigner sur les modes de garde et faciliter l’intégration, etc…

Le principe fondamental des CAMSP est une adaptation permanente au niveau de développement de votre bébé et à ses besoins spécifiques, en étant soucieux de répondre à vos questions et interrogations quand cela est possible. Ainsi, en fonction de l’âge de l’enfant, de son évolution et selon vos attentes, le CAMSP pourra proposer des bilans (motricité, langage, psychomotricité, psychologie, etc…) et ajuster les soins, si nécessaire.

ogo main transparent 150px

En savoir plus

Image : source Jacoplane wikimedia Comons

En France, 65 000 nouveau-nés (5%) naissent chaque année prématuré c’est à dire  avant le terme de 37 semaines d’aménorrhée, SA *.
Selon le terme, nous parlons de : prématurité (bébés nés après 33 SA et avant 37 SA),
de grande prématurité (bébés nés entre 28 et 33 SA)
et de très grande prématurité quand il s’agit de naissance avant 28 SA.
* Semaines d’Aménorrhée (SA)