Journées de l'Anecamsp
journées natiotionales, Journées, Colloques
Toutes les journées

12 et 13 mars 2015 – Kinépolis – Mulhouse

Kinépolis

Plan d’accès

Journées Nationales

Un parcours sans rupture en AMSP ? Partenariats et coopérations en France et en Europe.

12 et 13 Mars 2015
Kinépolis
Mulhouse

Renseignements et inscriptions
Secrétariat de l’ANECAMSP  01 43 42 09 10
Nous contacter

Résumé

« La seule voie qui offre quelque espoir d’un avenir meilleur pour toute l’humanité est celle de la coopération et du partenariat  » déclarait Kofi ANNAN dans un discours devant l’assemblée générale de l’ONU le 24 septembre 2001.

En quête permanente de l’avis, de la technique la plus proche voire la plus adaptée aux besoins de leur enfant, les parents ont pris l’habitude de les rechercher par eux-mêmes sur internet et en comparant les offres de plusieurs professionnels…

Lire la suite

De leur côté, les professionnels, conscients de leurs limites ont pris l’habitude de travailler avec des collègues de disciplines différentes constituant des équipes pluridisciplinaires d’abord informelles, puis à la recherche d’une cohérence, s’organisent en réseau…

Il a fallu du temps – et c’est une véritable mutation- pour que les savoir-faire parentaux soient reconnus et pris en compte par les professionnels des secteurs médicaux, sociaux et éducatifs. Il en faudra encore pour faire vivre la coopération et le partenariat entre eux dans le milieu de vie de l’enfant.

Parlerons-nous de partenariat, de collaboration, de coopération entre les acteurs professionnels eux-mêmes, avec les réseaux, avec les établissements et les libéraux ? et entre les professionnels et la famille pour l’enfant et avec lui ?

Chaque professionnel a besoin que soit reconnues son identité professionnelle, sa spécificité et ses compétences en lien avec les autres dans une transdisciplinarité équilibrée et respectueuse de chacun.
Comment garantir, au sein des équipes le savoir-faire et savoir être de chaque personne ?

Comment penser la singularité du développement de l’enfant ?

Comment garantir l’approche globale du développement, la polyvalence et la complémentarité des actions mises en œuvre sans juxtaposition ni doublon et ce, tout au long du parcours de vie ?

Comment en assurer la coordination ?

Comment penser la participation familiale face à l’impact produit par l’annonce, la nécessité de soin et la multiplication des intervenants ?

 A partir des attentes des familles, des exemples de collaboration, de mutualisation, à partir de témoignages transfrontaliers nous réfléchirons à l’évolution nécessaire de nos pratiques pour envisager le centre d’action médico-sociale précoce comme un maillon essentiel du dispositif d’action médico-sociale précoce en 2015 sans rien

Perdre de ses missions fondatrices, réglementaires et complémentaires : prévention, dépistages, bilan, diagnostic et accompagnement.