Rapport 2020 du Défenseur des droits

Rapport 2020 du Défenseur des droits

« Pour se convaincre de la nécessité de prendre en compte la parole de l’enfant, il suffit de regarder ce que sa négligence emporte comme conséquences. » Claire Hédon, Défenseure des droits Éditorial « Moi je voulais faire une filière générale pour me laisser le choix, ne pas me fermer de portes et à la place je suis en boulangerie et je n’aime pas ça. Je ne veux pas faire ça, mais je n’ai pas le choix. », expliquait un des enfants de la Croix-Rouge d’Argenteuil consultés par le Défenseur des droits en 2019. Pour se convaincre de la nécessité de prendre en compte la parole de l’enfant, il suffit de regarder ce que sa négligence emporte comme conséquences. Tout petit, un enfant dont on n’éveille ni ne recueille la parole est un enfant susceptible de développer des troubles du langage, d’attachement, du comportement. Plus tard, les élèves auxquels une orientation est…

Voir la suite…
Les CAMSP dressent un premier bilan positif du fonctionnement des plateformes TND

Les CAMSP dressent un premier bilan positif du fonctionnement des plateformes TND

Auteur : Emmanuelle Deleplace Date de publication de l’article sur Hospimedia : 23/11/2020 Lien vers l’article Les Camsp sont porteurs de plus de 60% des plateformes de coordination et d’orientation autisme TND. Le premier retour d’expérience est positif même si l’animation du réseau et le temps de prise en charge doivent encore être travaillés. Les 19 et 20 novembre, la question du développement et de l’organisation des plateformes de coordination et d’orientation (PCO) en faveur de l’autisme et des troubles du neurodéveloppement (TND) a été au cœur des débats des journées de l’Association nationale des équipes contribuant à l’action médico-sociale précoce (Camsp). En effet, les Camsp sont les premiers animateurs de ces nouveaux dispositifs qui permettent, avec la collaboration des professionnels libéraux, de diagnostiquer et rééduquer les enfants TND et ainsi de soulager les autres dispositifs de prise en charge précoce complètement saturés. Les PCO, une bouée d’oxygène Le commentaire dans la salle virtuelle d’un…

Voir la suite…
Retour sur nos Journées en visio des 19 et 20 novembre « 2020, nouvelle décennie pour l’action médico-sociale précoce »

Retour sur nos Journées en visio des 19 et 20 novembre « 2020, nouvelle décennie pour l’action médico-sociale précoce »

(article en cours de rédaction) Les 19 et 20 novembre derniers ont eu lieu pour la première fois les Journées de l’ANECAMSP en visioconférence. Ce sont près de 200 personnes qui se sont connectées pour suivre en direct les interventions sur le thème « 2020, nouvelle décennie pour l’action médico-sociale précoce. Parents, enfants et professionnels. Nouvelles connaissances ? Nouvelles pratiques ? » De nombreux témoignages de parents, de professionnels de CAMSP ont animé les interventions et les discussions durant ces 2 jours de formation.  

L’ANECAMSP demande une revalorisation des rémunérations des salariés des CAMSP

L’ANECAMSP demande une revalorisation des rémunérations des salariés des CAMSP

Depuis plusieurs années, nous constatons des difficultés croissantes pour recruterdes professionnels dans les CAMSP. Le barème des rémunérations n’est pas attractif etnombre de professionnels se tournent vers le libéral. De plus en plus en plus de professionnels libéraux refusent de passer des conventionsavec les CAMSP pour des prises en charge complémentaires aux suivis des CAMSP pour desraisons d’insuffisance de rémunérations, des listes d’attentes importantes ou encore pourfaire pression sur les pouvoirs publics à propos de revendications catégorielles (ex : lesorthophonistes). Les situations complexes de nombreux enfants exigent des accompagnementspluridisciplinaires dont la mise en place est de plus en plus difficile. Lors de la pandémie de la COVID, les CAMSP se sont mobilisés pour assurer lacontinuité des services. L’organisation d’un service a été plus aisée pour assurer autant quecela a été possible la poursuite des accompagnements, lorsque le plus souvent en libéral lesenfants se sont retrouvés sans soins. Les salariés ont…

Voir la suite…
Journées des 18 et 19 mars 2021 à Paris

Journées des 18 et 19 mars 2021 à Paris

  « Enfants polyhandicapés et action précoce »   Abandonnés à leur incurabilité, on ne proposait aux enfants « encéphalopathes » au début du XXème siècle qu’« une vie qui ne valait pas la peine d’être vécue». C‘est pour combattre cet abandon et, d’abord en référence aux « Droits de l’homme » aux droits de tous les hommes qu’Elisabeth Zucman, fil rouge de nos deux journées a introduit, en France dans les années 60, un ensemble de pratiques d’accompagnement respectueuses des personnes « polyhandicapées » et de leurs familles.    Si aujourd’hui, les examens génétiques et l’imagerie permettent parfois de révéler avant la naissance ou autour de celle-ci des anomalies susceptibles d’entraîner un polyhandicap, dans bien des cas, c’est progressivement au cours des 1ers mois, des 1ères années que celui -ci est détecté. Les parents font appel alors au CAMSP ou à un SESSAD pour que leur enfant puisse bénéficier de l’aide…

Voir la suite…
Campagne sur le handicap des tout-petits et l’action précoce avec « Agir Tôt »

Campagne sur le handicap des tout-petits et l’action précoce avec « Agir Tôt »

Du 12 au 18 octobre 2020, l’ANECAMSP diffuse sur les écrans de France Télévisions une campagne de sensibilisation aux difficultés de développement chez les jeunes enfants de 0 à 6 ans.  Chaque année, plus de 30 000 enfants de moins de 6 ans qui souffrent de retard de développement devraient être suivis de manière précoce et ne le sont pas. L’épidémie de COVID-19 a accentué ce problème et beaucoup de tout-petits sont restés éloignés des dispositifs de repérage. La sensibilisation de toutes et tous est d’autant plus nécessaire et urgente aujourd’hui. Ces films seront diffusés sur les antennes de France Télévisions pendant toute la semaine du lundi 12 octobre 2020 à tous les moments de la journée. L’ANECAMSP a conçu « Agir Tôt » : une série de 9 films d’animation destinés à informer le grand public sur l’importance de la prise en charge précoce des troubles du développement. Cette campagne s’accompagne d’un volet digital…

Voir la suite…
Troubles du Neuro-Développement. Outils de repérage et d’information

Troubles du Neuro-Développement. Outils de repérage et d’information

La Délégation interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement met à disposition des outils auprès des professionnels de santé, pour le repérage d’un développement inhabituel chez l’enfant de moins de 7 ans. Consulter les outils en ligne directement sur le site        

Circulaire de rentrée 2020 | Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse

Circulaire de rentrée 2020 | Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse

Texte adressé aux recteurs et rectrices de région académique ; aux recteurs et rectrices d’académie ; aux inspecteurs et inspectrices d’académie-directeurs et directrices académiques des services de l’éducation nationale ; aux inspecteurs et inspectrices d’académie-inspecteurs et inspectrices pédagogiques régionaux ; aux inspecteurs et inspectrices de l’éducation nationale du premier degré ; aux inspecteurs et inspectrices de l’éducation nationale enseignement technique et enseignement général ; aux directeurs et directrices des écoles ; aux cheffes et chefs d’établissement ; aux professeures et professeur. Consultez la circulaire de rentrée 2020  

Repérage des Troubles du Neuro-Développement (TND) : un nouveau livret pour l’intervention précoce

Repérage des Troubles du Neuro-Développement (TND) : un nouveau livret pour l’intervention précoce

Afin de mieux repérer et prendre en charge les enfants qui présentent des troubles du neuro-développement (TND), le Secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées met à disposition des médecins un nouveau livret, qui est un dispositif de repérage des écarts inhabituels de développement. Ce livret est destiné à orienter le cas échéant le jeune enfant vers l’une des plateformes de coordination et d’orientation prévues dans le cadre de la Stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement. Il propose des signes d’alerte simples pour faciliter le repérage précoce de troubles. Cette initiative permet d’engager des soins sans confronter les familles aux insupportables listes d’attente, en donnant accès à l’intervention coordonnée de professionnels,  ergothérapeutes, psychomotriciens et aux psychologues (ces derniers pour des bilans). Ce livret est un maillon essentiel pour renforcer l’action précoce dans le repérage des TND. Vous pouvez le télécharger directement ou le consulter depuis le site du gouvernement  

SEGUR DE LA SANTE – Lettre ouverte de l’ANECAMSP

SEGUR DE LA SANTE – Lettre ouverte de l’ANECAMSP

Petite enfance vulnérable et en situation de handicap : L’ANECAMSP et ses partenaires alertent les pouvoirs publics. Lettre ouverte de l’ANECAMSP adressée à : Monsieur Olivier Véran, Ministre des affaires sociales et de la Santé Madame Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat en charge des Personnes handicapées   La situation des jeunes enfants (0-6ans) vulnérables, nés prématurés pour certains, ou en situation de handicap est très préoccupante et spécifique : il faut agir tôt, sans délai pour accompagner vers un développement optimal, prévenir ou limiter le handicap, favoriser l’inclusion dans une société de droits. La mise en place par l’Etat d’un repérage précoce chez le tout petit va en ce sens et s’appuie sur les recherches menées sur le neurodéveloppement. Les mesures de protection sanitaires liées à la pandémie de la COVID 19 ont obligé les services de la petite enfance à limiter drastiquement l’accompagnement des jeunes enfants et de leurs familles….

Voir la suite…