L’exposition précoce et excessive aux écrans (Mai 2018)

L’exposition précoce et excessive aux écrans (Mai 2018)

L’exposition précoce et excessive aux écrans (Epeé) : un syndrome neuro-développemental qui concerne les tout-petits et dont la fréquence augmente…  Daniel Marcelli, professeur émérite de psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent (Voir aussi l’entretien dans Le Monde, supplément « Science et Médecine, mercredi 2 mai 2018, p 8) Depuis quelques mois une polémique enfle et alimente tribunes contradictoires, émissions de télévision, site internet et articles de presses multiples : les écrans sont-ils de nature à nuire au développement des très jeunes enfants (moins de 3/4 ans) et de provoquer divers troubles, en particulier des « symptômes d’allure autistique » ? La nocivité relative des écrans pour les très jeunes enfants n’est pas une nouveauté. Elle a été signalée par de nombreuses sociétés scientifiques en France, en Etats-Unis, au Canada, etc. Plusieurs recherches, telle celle de Linda Pagani débutée dès 1998, souvent citée, ont montré les effets inquiétants d’une exposition à la télévision pour l’enfant comme pour l’adolescent….

Voir la suite…
« Accueillir et Scolariser les Enfants en Situation de Handicap de la Naissance à 6 ans et Accompagner leur Famille »

« Accueillir et Scolariser les Enfants en Situation de Handicap de la Naissance à 6 ans et Accompagner leur Famille »

Rapport adopté par consensus par le Conseil de l’enfance le 5 juillet 2018 AVIS DU CONSEIL DE L’ENFANCE ET DE L’ADOLESCENCE DU HCFEA Le Conseil de l’enfance et de l’adolescence considère que les enjeux de la petite enfance et du handicap doivent être davantage développés dans les politiques publiques, pour au moins deux raisons :– L’inclusion, la vie partagée entre tous les enfants dans des services de droit commun, doit devenir la norme dès la petite enfance, ce qui prépare l’inclusion future.– L’accueil de tous les petits enfants ensemble pose les bases d’un rapport de familiarité avec le handicap, et non d’étrangéité, socle d’une société inclusive. En effet, la première enfance est une période par définition non discriminante. L’enfant en situation de handicap ressent des choses, mais ne s’identifie pas encore lui-même comme différent des autres, et « les autres enfants » n’ont pas encore un regard forgé par les…

Voir la suite…
Stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022 : changeons la donne

Stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022 : changeons la donne

La journée du 6 juillet 2017 à L’Elysée en présence du Président Emmanuel Macron et de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargé des personnes handicapées puis la réunion du comité de pilotage du 7 septembre ont marqué le lancement d’une intense concertation sur l’autisme qui s’est déroulée à la fois sur le plan national et territorial. Ces concertations ont permis d’élaborer la stratégie pour l’autisme au sein des troubles neuro-développement (TND) 2018-2022 présentée ce Vendredi 6 avril 2018 par le Premier Ministre. Les mesures de la stratégie Autisme 2018-2022 Ce vendredi 6 avril 2018, le Premier Ministre Edouard Philippe et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées présentent la stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND) 2018-2022. Axées sur la recherche scientifique et le diagnostic, ces annonces sont le fruit d’une large concertation menée tant au plan territorial que national. La stratégie pour l’autisme au sein des…

Voir la suite…
LUTTER CONTRE LA PAUVRETE DES FAMILLES ET DES ENFANTS

LUTTER CONTRE LA PAUVRETE DES FAMILLES ET DES ENFANTS

« Considérer les progrès de la société à l’aune de la qualité de vie du plus démuni et du plus exclu, est la dignité d’une nation fondée sur les Droits de l’Homme »* Jean-Paul Delevoye, Pierre-Yves Madignier, CESE *Grande pauvreté et précarité économique et sociale, et maintenant ? », réédition du rapport -Wresinski, 1987-2012, CESE 2012 POUR CONSULTEZ LA NOTE DE SYNTHÈSE

Le Conseil de la famille et le Conseil de l’enfance et de l’adolescence ont adopté le 10 avril 2018 leur rapport sur « L’accueil des enfants de moins de trois ans »

Le Conseil de la famille et le Conseil de l’enfance et de l’adolescence ont adopté le 10 avril 2018 leur rapport sur « L’accueil des enfants de moins de trois ans »

Communiqué de presse L’accueil des enfants de moins de trois ansRemise du rapport du HCFEA Malgré une politique volontariste, l’offre et la qualité de l’accueil des enfants de moins de 3 ans restent insuffisantes. Le HCFEA a remis à Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé ses propositions pour donner un nouveau souffle à l’accueil du jeune enfant pour les cinq prochaines années. Sylviane Giampino, présidente du Conseil de l’enfance et de l’adolescence et Michel Villac, président du Conseil de la famille ont remis le 10 avril 2018 à Madame Buzyn, ministre de la des solidarités et de la santé, le rapport sur l’accueil des enfants de moins de trois ans élaboré et adopté conjointement par leurs deux conseils. Le développement des modes d’accueil de la petite enfance est une des priorités de la politique familiale. Ils permettent aux parents une meilleure articulation entre vie familiale et vie…

Voir la suite…
Mise en place  du nouveau Diplôme Interuniversitaire Neuro-développement à la rentrée universitaire 2018.

Mise en place du nouveau Diplôme Interuniversitaire Neuro-développement à la rentrée universitaire 2018.

Le Professeur Vincent Des Portes, la Filière Défiscience et la Société Française de Neuro-Pédiatrie, ont  le plaisir de vous informer de la mise en place du nouveau Diplôme Interuniversitaire Neuro-développement à la rentrée universitaire 2018. Les inscriptions sont ouvertes, n’hésitez pas à diffuser l’information dans vos réseaux. POUR CONSULTER LE PROGRAMME DE CETTE FORMATION

Campagne « Handicap Agir Tôt »

Campagne « Handicap Agir Tôt »

Campagne d’information et de sensibilisation sur les troubles du développement du jeune enfant Sous le parrainage de Madame Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprèsdu Premier ministre, chargée desPersonnes handicapées L’ANECAMSP représentée parGeneviève Laurent, Présidente,Danielle Valleur-Masson, Vice-présidente,Marcel Hartmann, Vice-président Projet multimédia développé avecValeria Lumbroso et Bernard Choquetde la société de production Crealis Medias CONSULTEZ LA PLAQUETTE D’INFORMATION

EGDI: Communiqué de presse

EGDI: Communiqué de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE Handicap intellectuel : un million de citoyens oubliés.Changeons vraiment la donne ! A l’issue des Etats Généraux de la Déficience Intellectuelle (EGDI) en janvier dernier, dix propositions (VOIR ICI), fondées sur des données scientifiques internationales, ont été soumises au gouvernement pour lever les obstacles à l‘inclusion et la qualité de vie des personnes en situation de handicap intellectuel. Nous regrettons que ces propositions n’aient pas été prises en compte dans la politique publique du handicap et la stratégie nationale de santé. LE COMMUNIQUE DE PRESSE COMPLET

HAS – Recommandations de bonne pratique

HAS – Recommandations de bonne pratique

HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ   Recommandation de bonne pratique Trouble du spectre de l’autisme Signes d’alerte, repérage, diagnostic et évaluation chez l’enfant et l’adolescent Méthode Recommandations pour la pratique clinique Texte des recommandations Février 2018   Voir le texte complet   Guide parcours de santé Comment améliorer le parcours de santé d’un enfant avec troubles spécifiques du langage et des apprentissagesdécembre 2017 Voir le texte complet